BUREAU DE PENTE

Mis à jour : oct. 15

Par Pierre IV MIGEON (1696-1758), reçu maître en 1721.

83 BUREAU DE PENTE En placage de bois de violette marqueté toutes faces, à décor de losanges sur le gradin, la ceinture et le tiroir ; ouvrant par un abattant à ligne sinueuse flanqué d’une baguette de lecture et gaîné de cuir havane au revers, il découvre un aménagement intérieur à sept tiroirs galbés et quatre compartiments. L’entrée de serrure placée au dessus de l’abattant dans la partie dormante commande l’ouverture. Le piétement est composé d’une ceinture galbée, d’un tiroir et de deux tirettes pour soutenir l’abattant. Il repose sur quatre pieds cambrés. Estampille MIGEON, pour Pierre IV Migeon (1696-1758) reçu maître vers 1721. Epoque Louis XV H. 98,5 cm, L. 83 cm, P. 48,5 cm


Restaurations anciennes au placage et aux tiroirs. Restaurations effectuées en 2000 par M. Jean-Marie Chapuis sous le numéro 99092065 € 4 000 - 6 000


Provenance Collection privée : M.C., Ville d’Avray Inventaire et expertise de M. Marc Revillon d’Arpeval en date du 26 mai 1981. Notre élégant bureau de pente s’inscrit dans la typologie des petits secrétaires à ceinture étroite proposés par Pierre IV Migeon à sa clientèle. Ses formes sont simples, tout en lignes droites, à l’exception du profil des pieds dégagés sur une grande partie de leur hauteur, la ceinture est légèrement galbée et marque la séparation du pupitre et du support, rappelant les origines des secrétaires de pente. La somptuosité du veinage mis en valeur par le jeu de placage à losanges et croisillons, dont Pierre IV Migeon affirma le style, associé au placage raffiné de l’intérieur de ce secrétaire en font un meuble précieux et séduisant en dépit de la simplicité de la structure.

Le secrétaire de pente fut l’une des formes de prédilection de Pierre IV Migeon (1696-1758) et il ne cessa, tout au long de sa carrière d’ébéniste, d’en améliorer le raffinement et l’élégance. Il en fit sa spécialité comme l’ indique l’historien M. André Boutemy, dans une étude vouée entièrement aWWux secrétaires de pente de Pierre IV Migeon. La note du Livre-Journal de Pierre IV Migeon conservé à la Bibliothèque Nationale de France (N°Inv) indique « Depuis le 2 mars 1726 jusqu’au 2 septembre 1731, livré pour 30 833 Livres de secrétaires à plusieurs particuliers ». Ce chiffre est considérable ; si l’on situe le prix de vente d’un secrétaire entre 100 et 300 Livres, cela représente plusieurs centaines livrés sur une période de cinq ans. En qualité de marchand-ébéniste il demande parfois l’exécution de meuble à d’autres artisans, dont certains sont passés « maître » et dont il connaît l’habilité comme Peridiez, Vandercruse dit Lacroix, Carlin, Flechy, Boudin... M. Boutemy définit plusieurs types de secrétaire en pente réalisés par Migeon : « Parmi les pièces signées, figurent des petits secrétaires étroits, et à ceinture peu profonde, des meubles de type plus large où les caissons encadrent les jambes de l’usager, et des formes bâtardes qui procèdent des deux types ». Un modèle de même typologie a été réalisé pour le cabinet de retraite de Marie Leczinska au château de Marly, livré par Gaudreaux le 6 février 1733, conservé au musée du Louvre sous le numéro d’inventaire OA12013. Une dynastie d’ébénistes parisiens : Le Comte de Salverte, dans Les Ebénistes du XVIIIe, avait adopté une numérotation de I à III pour les membres de la dynastie des Migeon. L’étude de Mme Sophie Mouquin permet de restituer aujourd’hui la chronologie de ces membres, tous dénommés Pierre. Pierre IV (1696-1758), anciennement Pierre II, sans doute le plus entreprenant, fait prospérer son activité d’ébéniste- marchand et s’attire une clientèle fidèle comme le comte de Camaran, Victor-Pierre-François de Riquet, le comte Conrad-Alexandre de Rottembourg, la marquise de Pompadour, le marquis de Pont-sur-Seine...

Bibliographie : Sophie Mouquin, Pierre IV Migeon – Édition Perrin, 2001 Pierre Kjellberg, Le mobilier français du XVIIIe siècle, Paris 1989; S. 570-578 (biogr. Angaben) Jean de Nicolay, L’art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle, Paris 1976, I, S.315/316 Salverte M. André Boutemy, La Gazette de Beaux Arts, juillet-aout 1965, p. 75


Pour toutes informations complémentaires n'hésitez pas à me contacter

EXPERT ARNAUD ROMIEUX

✆ 06 08 27 09 92

Retrouver ce lot N°83 en vente chez VERSAILLES ENCHERES le dimanche 25 octobre 2020

VERSAILLES ENCHERES

Me THIERRY DE CRISNAY

3 Impasse des Chevau-Légers 78000 Versailles ✆ 01 39 50 69 82



36 vues

©2020 par ARNAUD ROMIEUX

Me contacter

Pour toutes demandes d'estimations n'hésitez pas à  me contacter.

Email : contact@arnaudromieux.com

Tél : + 33 (0) 6 08 27 09 92 

Adresse postale : 

Arnaud Romieux

51, bd Exelmans

75016 Paris, France