Cartel sur gaine en marqueterie dite Boulle en première partie, Paris vers 1700.

Mis à jour : juin 19

Vendu 33 750 € Versailles Encheres le 14 juin 2020

LE CARTEL en marqueterie dite Boulle en première partie d’écaille brune et de laiton, orné de bronzes ciselés et dorés à décor de mascarons féminins. La porte vitrée découvre un cadran à chi res romains dans douze pièces émaillées. Il est sommé à l’amortissement d'une gure allégorique de Chronos. Il repose sur quatre pieds, la porte arrière est ornée d’un décor à la Berain de dais, draperies et lambrequins. Mouvement signé sur la façade et au dos Gaudron A Paris Numéro d’inventaire à la craie blanche 341 Époque Louis XIV

Décollements et manques d’écailles, manque la faux du sujet en bronze H. 95, 5 cm, L. 37 cm, P. 21 cm Gaudron A Paris : Signature utilisée dès les années 1660 jusqu’en 1728 par l’atelier d’Antoine I Gaudron (1640-1714), puis par celui de ses ls Pierre Antoine II Gaudron (cf. Jean Dominique Augarde Les ouvriers du temps p. 319

LA GAINE en marqueterie dite Boulle en première partie, de lets de laiton gravés et noircis sur fond d’écaille de tortue brune, sapin noirci, ceint de baguettes d’ébène, laiton et bronze doré. De forme rectangulaire se rétrécissant progressivement vers les plinthes en ogive en pin noirci. Remarquable décor de rinceaux feuillagés à enroulement et damier géométrique. Le dessus de la gaine est marqueté d’un panneau, présentant un cadre composé en son milieu de deux paires d’enroulements d’acanthes a rontées qui se développent en s’achevant en Y, le tout ceint d'un encadrement de laiton et d’un let d'ébène. En dessus, un chanfrein concave reçoit une marqueterie de laiton feuillagée, souligné par une moulure de bronze doré à canal central ciselé au mat formant un demi cercle enfermant une coquille Saint-Jacques, encadré aux quatre coins de feuilles d’acanthe, le tout en bronze doré. Le panneau central est bordé d’un large plat de laiton et d’une frise de feuilles d’acanthe en bronze doré. Il est marqueté de trois larges cartouches dans lesquels se développe une marqueterie de feuilles d’acanthe. Ornementation de chutes de bronzes ciselés et dorés en forme de feuilles d’acanthe et coquille, le culot en applique, le dessus ceint d’une frise de feuillage, sur une base en plinthe ajourée en ogive reposant sur quatre pieds. Numéro d’inventaire à la craie blanche 341 au dos Époque Louis XIV, vers 1700 Restaurations anciennes à la marqueterie, rivets de laiton, soulèvements et manques d’écaille et de lets de laiton. Bronzes d’encadrements rapportés, bronzes redorés. Quatre pieds rapportés sur le modèle de la gaine conservée au Victoria and Albert Museum (N° inv 1025-1882) H. 134 cm, L. 47,2 cm, P 28,9 cm € 6 000 - 10 000

Provenance Vente Versailles, 21 mars 1971, Palais des Congrès, Mes Chapelle, Perrin, Fromantin, Expert O. Lefuel

Œuvres en rapport Christie’s New York, 20 avril 2007, lot 1 Christie’s New York, 20 mai 2008, lot 223 et 541 Christie’s Londres, Vente Robert de Balkany Rome et Côte d’Azur, 22 et 23 mars 2017, lots 449 et 541

Références bibliographiques Tardy , La pendule française, T1, p. 109, Paris, 1974 Peter Hughes, The Wallace Collection Catalogue of Furniture II, p. 725 , The Trustees of the Wallace Collection, 1996


Etude comparative

Une paire de gaines similaires en première et seconde partie, datée de 1700 est conservée à la Wallace Collection de Londres sous le numéro d’inventaire F53-F54. Elles proviennent du domicile parisien de Sir Richard Wallace du 2 rue La tte à Paris. Elles sont répertoriées dans l’inventaire de 1871 sous le numéro 323 ( g. 1) Une seconde de même typologie et présentant le même décor de marqueterie est également conservée à la Wallace Collection sous le numéro d’inventaire F55 et datée de 1720. Notre gaine présente des variantes en comparaison des œuvres en rapport de la Wallace collection, à savoir le montage en symétrie inversée de la moulure de bronze à demi-cercle, l’élément d’acanthe feuillagé de la coquille en bronze a été désolidarisé de la coquille pour être xé sur la plinthe du bas à décor d’ogive. Elle possède de plus quatre petits pieds toupies qui rappellent les pieds de la gaine attribuée à André-Charles Boulle. La lingotière en bronze de la plinthe présente des motifs di érents.



Catalogue de la Vente du 14 juin 2020

Catalogue-Vesailles Encheres -14 juin 20
Download • 17.54MB



12 vues

©2020 par ARNAUD ROMIEUX

Me contacter

Pour toutes demandes d'estimations n'hésitez pas à  me contacter.

Email : contact@arnaudromieux.com

Tél : + 33 (0) 6 08 27 09 92 

Adresse postale : 

Arnaud Romieux

51, bd Exelmans

75016 Paris, France